Communiqué - Annulation du 14e Festival du Pipasso

Flixecourt, 26 septembre 2020

Suite à l’annulation du Festival du Pipasso, tombée vendredi 25 septembre en fin d’après-midi (16H10), les bénévoles, déçus, se serrent les coudes aujourd’hui et se retrouvent sur le site du festival.

Ils échangent sur leur incompréhension face à cette décision :

  • en effet, la communication du gouvernement annonce une jauge nationale de 1000 personnes pour ce type d’événement et la préfecture de la Somme a décidé de la baisser à 300 personnes …
  • comment n’ont-il pas pensé que musiciens, techniciens, bénévoles, exposants représentant déjà 200 personnes sur le site, baisser la jauge à 300 personnes revenait à tuer l’évènement (voulait-on obliger les organisateurs à annuler ?)
  • ils sont d’autant plus étonnés que cette même préfecture avait validé mercredi le protocole sanitaire élaboré par les organisateurs pour que le festival se déroule dans les conditions sanitaires requises (masques obligatoires, gel hydroalcoolique, sens de circulation, désinfection des surfaces, …) ; la situation sanitaire a-t-elle tant évolué/empiré en deux jours ?
  • les services techniques de la Communauté de communes Nièvre-Somme avaient travaillé toute la semaine pour monter une vingtaine de chapiteaux et installer le nombre de tables, de chaises et de barrières nécessaires pour permettre la distanciation physique des festivaliers
  • y aurait-il deux poids deux mesures ? En parallèle, plusieurs événements recevant beaucoup de public ont été maintenus ce week-end, comme le festival « La rue est à Amiens » ...

Une décision si tardive, enfin, a des conséquences multiples, notamment financières, qui vont fragiliser cette manifestation ainsi que la Compagnie Amuséon : les achats étaient effectués, les techniciens et musiciens étaient embauchés, brasseurs et exposants étaient prêts à travailler et comptaient certainement sur cette manifestation pour reprendre leur activité, etc.

Par ailleurs, certains artistes étaient attendus de diverses régions de France, parfois éloignées (Var, Bretagne, Auvergne, Rhône-Alpes, …) ; quelques-uns étaient déjà en route quand la nouvelle est tombée : ils ont dû faire demi-tour …

« C’est incorrect !
Une annonce particulièrement violente, car le festival du pipasso représente plus d’un an de travail.
Des professionnels, artistes et techniciens se retrouvent mis à pied du jour au lendemain ...
Beaucoup venaient de très loin (Var, Avignon, Angers, ... ) »

Ghislaine DESMARIS, directrice artistique du festival

Les bénévoles passeront l’après-midi à ramasser les affiches.
Tout ça pour ça …

Le Conseil d’Administration, les bénévoles, les techniciens et les artistes d’Amuséon


Merci pour votre soutien

Philippe, Véronique, Quentin, Pierre, Audrey, Zoé, Patrice, Coraline, Céline, Olivier, Patrick, Alain, Michel, David, Isabelle, Sylvie, Marina, Claude, Claudine, Francis, Caroline, Danièle, Vianney, Gigi, Damien, Christian, Aline, Anne-Sophie, Aric, Thierry, Elvire, Clotilde, Clélia, Quentin, Sylviane, Raph, Geoffrey, David, Alcide, Betty, Luc, Nathy, Fabrice, Jean, 92Nothfox pipe band, Lisa, Philippe, Andrée, Jean-Marie, Jean-Pierre, Louison, Joseph, Charlotte, Mathilde, Rémi, Edwige, Patrack, Cédric, Nicolas, Didier, Jean-Claude, Françoise, Yves, François, Tiodave, Jacques, Mary, Annick, Héliéna, Yan, Elisabeth, et tous les autres